SOUSCRIRE À LA NEWSLETTER | AIRE RÉSERVÉE
pt
en
fr
gm
sp
it
se
pl
hl
 
Apresentação História Agenda Hiperligações Base de Dados Contactos Apoios Multimédia
   

Livro Novas Cartas Portuguesas

Projet "Nouvelles Lettres Portugaises trois décennies plus tard "
(PIHM/ELT/63706/2005)

L’idée de cette édition annotée de Nouvelles Lettres Portugaises est née au cours d’un séminaire du Master de Littérature et Culture Comparées proposé par l’Institut de Littérature Comparée Margarida Losa, de la Faculté de Lettres de Porto, pendant l’année universitaire 2004-2005. Le séminaire (qui fait toujours partie des études de troisième cycle offerts par la FLUP) s’intitulait  Des Études Féministes à la Théorie Queer’. Dans ce séminaire, Nouvelles Lettres Portugaises était le livre  fédérateur dont l'étude intensive révélait un document complexe et multiple – enrichi qu'il était par le dialogue avec son hypertexte Lettres Portugaises propice à divers niveaux de lecture et d’interprétation, et capable d'ouvrir de nouveaux champs de réflexion entre la littérature et le monde. Le livre s'est avéré être un précieux outil pour illustrer et mettre en pratique diverses théories de la connaissance développées, ces quatre dernières décennies, en priorité en France et dans les pays anglo-saxons, Études Féministes, Études sur le Genre et Théorie Queer théories encore émergentes dans la sphère académique portugaise.

L’édition Dom Quixote de 2001 sur laquelle les étudiants du séminaire travaillaient présentait beaucoup de problèmes. Elle ne contenait pas la Pré-préface et la Préface de Maria de Lourdes Pintasilgo, texte fondamental inclus dans l’édition antérieure du livre (Moraes, 1980). En outre elle contenait des erreurs factuelles et des imprécisions. Mais surtout, les textes présentaient certaines difficultés de lecture, et l'on s'est aperçu, au fil du séminaire, que la nouvelle génération ne connaissait pas suffisamment la période où le livre fut écrit pour bien en profiter. Il était fort compréhensible que plus de trente ans après le 25 avril, beaucoup de références socio-culturelles ou même littéraires de cette œuvre ne fussent pas accessibles à un jeune public.

Ainsi naquit ce qui allait devenir le projet « Nouvelles Lettres Portugaises trois décennies plus tard », accueilli par l’Institut de Littérature Comparée Margarida Losa, de la Faculté de Lettres de Porto, et financé par la Fondation pour la Science et la Technologie, projet dont l’objectif premier était de contribuer à la divulgation de Nouvelles Lettres Portugaises au Portugal, dans les pays lusophones et dans ceux où la langue portugaise est enseignée. Il est apparu nécessaire d'élaborer une édition annotée de l’œuvre, qui contiendrait la Pré-Préface et la Préface écrites par Maria de Loures Pintasilgo et publiées originellement en 1980, et qui présenterait un appareil critique constitué de notes de fin de texte visant à éclaircir allusions, citations et dialogues intertextuels avec la littérature et la culture portugaises et celles d’autres pays. Le choix définitif a été celui du texte originel de la première édition, celle de 1972, de Estúdios Cor. Nous avons procédé à une révision minutieuse (corrections de fautes de frappes et d’erreurs ponctuelles), ce qui n'avait pas été fait pour les éditions antérieures. Cette édition contient en outre un sommaire et des références bibliographiques.

Livro Novas Cartas Portuguesas

Cliquez ici pour feuilleter:

Ana Luísa Amaral, “Breve Introdução”, Novas Cartas Portuguesas, de Maria Isabel Barreno, Maria Teresa Horta e Maria Velho da Costa. Edição anotada. Org. Ana Luísa Amaral. Lisboa: Dom Quixote, 2010 pp. XXII-XXIII.


 

Projet "Nouvelles Lettres Portugaises trois décennies plus tard "
(PIHM/ELT/63706/2005)

Coordination Générale du Projet
Ana Luísa Amaral (Univ.Porto)

Equipe de Recherche
- Ana Cristina Assis (Univ. Porto)
- Cacilda Lopes (Univ. Porto)
- Luís Filipe Costa (Univ. Porto)
- Lurdes Gonçalves (Univ. Porto)
- Maria de Lurdes Sampaio (Univ. Porto)
- Marinela Freitas (Univ. Porto)
- Marta Mascarenhas (Univ. Porto)

Consultantes
- Gabriela Moita (Instituto de Serviço Social do Porto)
- Maria do Céu da Cunha Rêgo (Instituto Europeu para a Igualdade de Género)
- Maria Irene Ramalho (Univ. Coimbra; Univ. Madison, Wisc.)

print - Télécharger le document pour l'impression


ILC up_logoup_reitoria_logo

FCT